• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    L’hommage du Renouveau démocratique : Un homme de principe et de modération

    L’homme d’État, de modération et de principes est parti. Celui qui a ajouté à la politique ses titres de noblesse et qui a donné à son exercice les valeurs d’engagement, d’intégrité morale et matérielle et la culture du dialogue nous a quittés. Le Liban fait aujourd’hui ses adieux à celui qui n’a jamais écouté que sa conscience et qui n’a mené d’autre combat que celui en faveur de la liberté de son peuple, de l’indépendance de sa patrie et de la souveraineté de son État. Il a toujours tenu ses promesses, agi en fonction de ses paroles et il est resté modéré dans ses conflits. Les Libanais ont perdu en lui un homme politique qui ressemblait à l’État dont ils rêvaient et qui a milité toute sa vie pour la réalisation de ce rêve. Les démocrates arabes ont aussi perdu en lui un pionnier de l’action civile, engagé aux côtés de la modernité et des droits de l’homme, alors que la Palestine a perdu avec sa disparition un grand ami à la fidélité sans faille.

    Nassib Lahoud a concrétisé les valeurs de liberté, de modernité et de renouveau. Il était donc un modèle à la hauteur des valeurs auxquelles il croyait et pour lesquelles il a milité. Parlementaire chevronné, dans la majorité ou dans l’opposition, il enrichissait les institutions de ses projets et de sa vision et cherchait toujours des solutions. Il n’a d’ailleurs jamais transigé avec ses principes, suspendant tous ses projets privés au Liban lorsqu’il a choisi de se lancer en politique, jetant ainsi les bases d’une action qui distingue le public du privé, qui condamne l’abus de pouvoir et l’enrichissement illicite. Le Mouvement du Renouveau démocratique fait ainsi part à tous les Libanais et à tous ceux qui dans le monde arabe militent et croient dans la démocratie de la mort de son fondateur et de son chef. À tous les hommes libres de la région, le Mouvement annonce sa détermination à poursuivre le combat sur la voie de la liberté, de la démocratie, de l’action civile et de la modernité.

    Leave a Reply