• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Antoine Haddad : La protection des minorités est garantie par un État civil et non par une dictature

    « L’appel lancé par la diplomatie iranienne au régime syrien l’invitant à adopter les réformes et à initier le dialogue avec l’opposition a saboté la théorie du complot que défendaient les sympathisants des deux régimes au Liban. » C’est ce qu’a déclaré hier le secrétaire général du mouvement du Renouveau démocratique, Antoine Haddad. Selon lui, l’initiative prise par la Ligue arabe à l’égard de la Syrie est destinée à « sauver la face, après un long mutisme ».

    M. Haddad a critiqué la stratégie consistant à entretenir un sentiment de peur au niveau des minorités politiques et religieuses, au cas où les révolutions arabes réussiraient. M. Haddad a également critiqué ceux qui brandissent la menace des fondamentalistes « sans nécessairement connaître la véritable audience de ces derniers, d’autant que plusieurs autres courants leur font la concurrence ». Et d’assurer que « la protection des minorités n’est pas nécessairement garantie par les régimes dictatoriaux, mais plutôt dans le cadre d’un État civil fondé sur les droits des citoyens ».

    Le responsable du RD a estimé en outre que la position du gouvernement libanais à l’égard de ce qui se passe en Syrie « est désolante sur le plan politique et éprouvante sur le plan humain ». « C’est ce qui explique clairement la décision régionale de former l’actuel gouvernement dans le but d’assurer un bouclier de protection au régime syrien sur les plans diplomatique, sécuritaire, politique, et probablement économique », a-t-il dit.

    M. Haddad a d’autre part souligné que ce qui a été publié dans la presse au sujet d’une crise entre le mouvement du Renouveau démocratique et les forces du 14 Mars « est une amplification délibérée » de la réalité, précisant que cette question n’a pas du tout été soulevée lors de la visite effectuée par Farès Souhaid au chef du RD, Nassib Lahoud.

    Leave a Reply