• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Antoine Haddad: Sans en faire partie, le RD est concerné par les objectifs du 14 Mars

    Le secrétaire du Renouveau démocratique, Antoine Haddad, a affirmé hier « s’attendre à une participation massive » au rassemblement de dimanche, place des Martyrs, en raison de « l’attachement de toutes les catégories et des régions aux objectifs et aux slogans de la révolution du Cèdre, en particulier ceux qui n’ont pas été atteints ».

    Reçu, en compagnie d’une délégation du RD qui comprenait Misbah Ahdab, Wafic Zantout, Camille Menassa et Michel Akl, par le métropolite de Beyrouth, Mgr Élias Audi, M. Haddad a convenu que son mouvement « ne fait pas partie du 14 Mars, ni de ceux qui ont appelé à la manifestation de dimanche ».

    « Mais, a-t-il ajouté, nous n’en sommes pas moins concernés par ce souvenir parce que nous avons été, le 14 Mars 2005, de ceux qui ont fait ce grand événement qui restera immaculé dans l’histoire du Liban en dépit du revers subi par l’intifada de l’indépendance ».

    Sur un autre plan, M. Haddad a saisi l’occasion pour redire son opposition à un gouvernement « monochrome ». « La division du pays nous inquiète, a ajouté le secrétaire du RD. Elle est due à la manière antidémocratique avec laquelle on a provoqué le départ du gouvernement. Il faut remédier de toutes nos forces à cette division. Nous considérons qu’en cette circonstance, former un gouvernement monochrome serait une grave erreur ; cela aggraverait la division verticale du pays, exacerberait les susceptibilités confessionnelles et le sentiment de marginalisation et d’écrasement ressentie par une grande partie des Libanais. » Pour M. Haddad, la solution du « moindre mal » serait la formation d’un gouvernement représentatif de toutes les parties.

    Le secrétaire du RD a par ailleurs transmis au métropolite Audi les salutations de M. Nassib Lahoud, qui se trouve en ce moment à Paris.

    Leave a Reply