• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Misbah Ahdab demande à Mikati de respecter ses engagements électoraux sur les armes et le TSL

    Le vice-président du mouvement Tajaddod, Misbah Ahdab, a mis en garde contre la formation d’un gouvernement monochrome « qui risque d’approfondir les divisions ». Dans ce contexte, il s’est interrogé sur le point de savoir « comment il peut être possible de demander à un groupe politique représenté par 60 députés à la Chambre de participer au gouvernement avec 10 ministres et d’y assumer le rôle de faux témoins, alors que la partie au pouvoir actuellement avait exigé et obtenu le tiers de blocage au moment où elle n’était représentée que par 57 députés au Parlement ».

    M. Ahdab a demandé au Premier ministre désigné, Nagib Mikati, de « respecter les engagements qu’il avait pris devant ses électeurs à Tripoli, au sujet du maintien du Tribunal spécial pour le Liban et des armes qui doivent être dirigées contre l’ennemi et non pas contre les Libanais ».

    Il a jugé nécessaire de mettre fin au recours aux armes comme moyen de pression en vue d’un changement de la donne politique et plaidé pour un contrôle des armes par l’État. M. Ahdab a rappelé que l’ancien ministre Nassib Lahoud avait proposé ce règlement « qui n’avait pas été pris en compte en 2008 par le 14 Mars qui s’était entendu à l’époque avec la partie adverse sur le trinôme armée-peuple-résistance, laquelle avait consacré une ambiguité et donné au Hezbollah le feu vert pour déployer ses armes presque partout sur le territoire national ».

    Leave a Reply