• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    L’hommage du Renouveau démocratique à Kassir et Hariri

    Le Renouveau démocratique (RD) a noté hier que la sixième commémoration de l’assassinat du Premier ministre Rafic Hariri et du début de l’intifada de l’indépendance coïncide avec « l’exploit historique réalisé par le peuple égyptien frère », qui a « arraché sa liberté et ses droits politiques et démocratiques ».

    Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion, le RD a félicité le peuple égyptien pour « sa grande victoire et sa capacité à arracher son droit à vivre dignement et en liberté, ainsi que son droit à l’action politique pacifique et à la lutte pour les moyens de subsistance, la justice sociale et le développement, dans le cadre d’un État démocratique pluraliste attaché aux droits de l’homme et au principe de l’alternance au pouvoir ».

    Le RD a en outre effectué le rapport entre « les aspirations du peuple égyptien et celles du peuple libanais, qui aspire aux mêmes droits et aux mêmes objectifs ». « Le peuple libanais s’est exprimé à plusieurs reprises par les moyens pacifiques, civils et civilisés, tout particulièrement le 14 mars 2005, dont l’histoire se souviendra comme de la première intifada pacifique et démocratique dans le monde arabe, et ce malgré l’impasse qui a frappé sa trajectoire ultérieurement. L’histoire se souviendra également de tous les martyrs de cette intifada et de ses grands penseurs, comme Samir Kassir, qui a le premier vu venir le printemps démocratique arabe, dont les bourgeons sont en train d’éclore en Tunisie et en Égypte », a poursuivi le RD. Il a enfin rendu hommage à la mémoire de Rafic Hariri, Bassel Fleyhane et leurs compagnons, « dont le martyre a inspiré tout le peuple libanais et a renforcé la lutte pour la liberté, la souveraineté et l’indépendance, cette lutte qui ne s’arrêtera pas avant la création d’un État démocratique ».

    Leave a Reply