• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Nassib Lahoud : Le conflit sur les armes ne doit pas être occulté

    Le président du Renouveau démocratique, Nassib Lahoud, a estimé hier, dans un communiqué à l’issue d’une réunion du conseil exécutif du parti, que le nouveau cabinet devait aussi bien reconnaître l’existence de nombreux points communs sur lesquels œuvrer communément et d’arrache-pied, mais aussi de divergences et de conflits persistants. « Parmi ces points communs, il y a la prise de conscience unanime par tous les Libanais sans exception de la menace constituée par l’ennemi israélien pour l’ensemble du Liban. Mais, en contrepartie, il faut reconnaître qu’il existe un conflit réel sur les moyens de faire face à cette hostilité et, par transitivité, sur le maintien par le Hezbollah d’un arsenal qui opère hors de la responsabilité de l’État et en dépit de la volonté de la plupart des Libanais », a-t-il indiqué. M. Lahoud a souhaité que cette question continue d’être soulevée et qu’elle ne soit pas « occultée ou enrobée dans l’emballage d’une entente qui reste jusqu’à présent non réalisée ».

    Leave a Reply