• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Le Renouveau Démocratique : La contagion de la paralysie n’épargnera rien

    Le Mouvement du Renouveau démocratique, que dirige le ministre d’État Nassib Lahoud, a estimé hier « que les développements inquiétants dans la région, de Bagdad à Jérusalem, devraient constituer un avertissement pour les Libanais et les amener à s’interroger sur la valeur de l’épreuve de force en cours sur la scène politique libanaise et la signification réelle de ces parts ministérielles grasses obtenues non pas par la force de la Constitution mais du fait du rapport de forces sur le terrain ».
    Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion hebdomadaire sous la présidence de M. Lahoud, le RD saisit en outre l’occasion de l’anniversaire de Taëf pour souligner que « chaque jour qui passe sans gouvernement ne diminue pas seulement du crédit du Premier ministre désigné, comme certains le voudraient, ni des résultats des dernières élections législatives ni des intérêts quotidiens des Libanais ».
    « Ce qui est touché d’abord et avant tout, c’est le crédit de la Constitution en tant qu’instrument légal et moral concrétisant l’unité des Libanais et leur volonté de vivre ensemble comme citoyens libres et égaux dans leur autogouvernement et leur autodétermination », affirme le RD, notant que la contagion de la paralysie a atteint le Parlement et prévenant qu’aucune institution n’en sera épargnée.

    Leave a Reply