• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Tu vas me manquer, cousin

    Tu vas me manquer, cousin Nassib.
    J’ai mesuré l’ampleur de mon affection à ton égard en apprenant la triste nouvelle de ta disparition.

    Mon Liban, ce pays que je porte en mon âme, vient de perdre l’une de ses plus belles figures. Ton intégrité n’avait d’égale que la majesté du cèdre, ton honnêteté nous permettait de déceler une lumière au fond du tunnel que nous traversons.
    Tes idées nobles t’ont permis de sortir vainqueur de plusieurs batailles, mais le destin t’a malheureusement fait perdre ton combat contre le mal qui te rongeait.
    Je n’oublierai pas ton affection à mon égard, je te remercie pour tous les « kifik habibté ? », je te suis reconnaissante pour les mots que tu as si bien choisis pour me consoler après la mort de mon père. Il doit être ravi de te recevoir dans cet au-delà de lumière que l’on nous promet.
    Dors en paix grand homme de mon pays.

    Léna NJEIM
    L’Orient-Le Jour
    07.02.2012

    Leave a Reply