• Home
  • About Us
  • Events
  • Blogging Renewal
  • In the Media
  • Tajaddod Press Room
  • The Library
  •  

    Vent de Renouveau

    Changing winds?

    Il y a déjà à l’entrée ce soleil qui se lève derrière la mer. Sans doute la mer qui nous ensevelit à chaque détonation, un peu plus, mais sans doute aussi le soleil de l’espoir, des rêves même. Et puis il y a cette fourmilière qui “bosse” en permanence, que ce soit sur le site ou au QG. Des “nicknames”, des @tajaddod, des messages postés; en bref un vent nouveau qui souffle sur notre paysage politique gris, sclérosé.

    Ca doit être ce bleu, ces logos vifs… ou pas. Ca doit être simplement ce parti “youth”, qui fête ses 9 mois à peine, 9 mois qui ont procuré aux jeunes libanais abattus ce qu’ils redoutent parfois mais ce qu’ils attendent toujours: du renouveau. Voilà, c’est sûrement ça qui vous marque. Le renouveau que l’on sent justement dans leurs propos, modérés, raisonnables, mesurés, mais fermes. Le renouveau que l’on perçoit dans la manière d’aborder la politique, de la traiter, de ramer sur cette “mer” justement vers une démocratisation, urgente. Le renouveau surtout d’adapter les valeurs de toujours, les valeurs de liberté, de respect, de souveraineté à notre époque; une ère qui se doit d’écarter religion et politique, de se débarrasser des kystes du passé mais surtout de laisser la scène à de nouvelles têtes qui inspirent fraîcheur, innovation et donc renouveau.

    Des jeunes justement, à soif de culture, de modernisme; des jeunes entièrement dévoués à leur pays, de par leur attachement certainement mais surtout de par leur volonté à ce que cette petite parcelle de 10452km2 retrouve toute son immensité et son indépendance.

    Aujourd’hui, un pas est franchi pour ces jeunes souvent qualifiés d’irréalistes ou de rêveurs. Effectivement, avec 4 sièges remportés lors des dernières élections de l’Université Américaine de Beyrouth (AUB) le 11 janvier dernier, une pierre vient se poser sur ce tout nouveau projet entrepris par le mouvement et prouve que construire une république moderne et aconfessionnelle n’est pas une utopie. Cette pierre marque particulièrement l’arrivée d’une insolite brise de rêve et de renouveau, espérons-le, sans barrages ou blocus.

    Gilles Khoury

     

    Leave a Reply